Chanvre et développement durable

Les atouts écologiques du chanvre

18
DÉCEMBRE 2019
#chanvre #développement durable

« Nous utilisons les ressources d’une planète et demie. C’est loin d’être durable. Chaque produit fabriqué prend quelque chose de la planète que nous ne pouvons pas restituer. Pensez-y deux fois avant d’acheter quoi que ce soit. Pensez à ce qui est entré dans la fabrication de ce produit. Achetez une meilleure qualité, mais achetez moins. Vos habitudes d’achats sont la manière de contrôler votre impact sur les ressources naturelles. » ~ Yvon Chouinard, fondateur et PDG de Patagonia

La notion de développement durable :

Le développement durable est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs » Le principe est simple : tout ce dont nous avons besoin pour notre survie et notre bien-être dépend, directement ou indirectement, de notre environnement naturel. Le développement durable crée et maintient les conditions dans lesquelles les humains et la nature peuvent exister en harmonie.

La notion de développement durable :

Contrairement aux idées reçues qui laissent croire que le développement durable se limite au pilier « écologie », il s’agit en fait de la sauvegarde de l’être humain sur terre, de son bien-être et de la croissance économique à travers les trois piliers suivants : • Social : favoriser la cohésion sociale, assurer le bien-être des citoyens, protéger les personnes les plus vulnérables à travers les services de santé, d’éducation, d’emploi, etc. • Environnemental : économiser et préserver nos ressources naturelles, éviter les émissions de CO2, valoriser nos déchets, etc. • Économique : développer une efficacité économique, favoriser une création de richesse pour tous, et intégrer dans les coûts les aspects sociaux et environnementaux.
“Tirez le meilleur parti de la graine de chanvre, semez-la partout” – George Washington
De toutes les ressources naturelles dont nous disposons, en connaissez-vous une qui peut être renouvelée à l’infini, en grande quantité, qui peut purifier l’air et nourrir le sol, une ressource qui peut être transformée en dizaines de milliers de produits, qui peut être réutilisée, recyclée ou remise dans le sol pour l’assainissement ? Pouvez-vous penser à une ressource qui non seulement ne laisse aucune empreinte carbone négative, mais qui peut aussi nous fournir de l’énergie (carburant) propre, qui peut soulager les corps et revaloriser les sols dans lesquels elle est plantée ? Cette ressource c’est le chanvre. Notre société fait face à une crise écologique mondiale sans précédent. À l’heure où la gestion des ressources devient une priorité, il est important de cibler nos actions et de concentrer nos efforts pour présenter des solutions écologiques, durables, sûrs et avérés. De toutes les ressources actuellement disponibles et connues de l’Homme, une se démarque : le chanvre. Le chanvre est durable, propre, sain et peut-être cultivé à l’infini en grande quantité. Il pousse dans presque tous les types de sol et se développe dans de nombreuses régions du monde dont la France. Le chanvre permet de fabriquer plus de 10 000 produits différents sans utiliser de processus chimique de transformation. Ces produits peuvent ainsi être recyclés de nombreuses fois, beaucoup plus que la majorité des produits actuels (papier, coton, plastiques, textiles).

Voici une liste non exhaustive des produits de chanvre les plus communs :

• Plastiques (composants de sacs, d’ustensiles, d’ordinateur et de téléphone) • Composants automobile (tableau de bord, portière de voiture). • Matériaux de construction (fondation/hempcrete, panneau de fibres agglomérées, isolant, tapis, meubles, tuiles de toit). • Papier (papeterie, tissus de salle de bains, serviettes de papier, boîtes en carton). • Textiles/corde/habillement (chemises, pantalon, chaussures, chapeaux, sous-vêtements, chaussettes, couches). Évidemment, nous n’oublions pas l’aspect alimentaire. Le chanvre peut être qualifié de « super aliments ». Riche en oméga 3 et 6, il contient de grandes quantités de protéines, des fibres, de la chlorophylle, tous les acides aminés essentiels, et de nombreux micros et macros éléments, faisant de cette plante l’un des aliments les plus complets. Le chanvre est aussi un médicament. Remède ancestral de l’humanité, puis diabolisé et retiré de la pharmacopée, le cannabis fait aujourd’hui son grand retour. De plus en plus de pays ont reconnu ses vertus thérapeutiques. Si l’usage médicinal du cannabis est déjà établi depuis la fin des années 90 en Amérique du Nord et en Israël, la France se prépare à commencer son expérimentation.

Un point sur l’histoire du chanvre en France

Autrefois, le chanvre occupait une place de choix dans les cultures françaises. Il y a un peu plus d’un siècle, en 1840, le chanvre couvrait à peu près 176 000 ha des cultures agricoles. Aujourd’hui, la France est le premier producteur européen et sa culture couvre 16 400 ha avec 1414 producteurs. Le chanvre était l’une des premières cultures filées utilisées pour la fibre. De nos jours, il est utilisé pour une large variété de produits industriels et commerciaux.

Les atouts écologiques du chanvre

Le chanvre avec son système racinaire profond restructure, oxygène et nettoie les sols permettant ainsi de valoriser l’ensemble des éléments fertilisants. Après culture, le sol est laissé dans des conditions optimales (ameublissement) grâce à l’élimination complète des mauvaises herbes dues à sa grande capacité d’ombrage. Une étude de 1998 menée aux USA rapporte des rendements de blé supérieurs de 10 à 20 % après la culture du chanvre. De plus, il a été démontré que sa culture permet d’assainir les sols pollués par les métaux lourds (phytoremédiation). Depuis près de deux décennies, du chanvre est cultivé aux abords de la centrale nucléaire abandonnée de Tchernobyl dans la ville ukrainienne de Pripiat afin de réduire la toxicité des sols. Enfin, la culture du chanvre permet de stocker une grande quantité de Co2. Un ha de chanvre absorbe autant de Co2 qu’un ha de forêt soit 15 000 tonnes. La différence est que celui-ci pousse en seulement 6 mois. Grâce à sa croissance vigoureuse, sa capacité d’ombrage et sa résistance aux maladies, le chanvre peut être cultivé sans l’utilisation d’herbicides, de pesticides ou de fongicides. Il répond ainsi facilement aux exigences de l’agriculture biologique et peut-être cultivé près des eaux de surface. Sa culture laisse le sol pratiquement exempt de mauvaises herbes. Enfin, le chanvre permet le maintien et l’enrichissement de la biodiversité. Grâce à la hauteur et à la densité de son feuillage, il est apprécié par les prédateurs. C’est un atout majeur surtout parmi les méthodes de monoculture actuelle qui nécessitent beaucoup de produits phytosanitaires et détruisent la biodiversité. En plus de favoriser la biodiversité, la culture de chanvre permettrait aussi de lutter contre le déclin rapide de la population d’abeilles. Alors que la production de miel a été divisée par 3 depuis 1996, la mortalité des abeilles est en très forte hausse. Pour rappel, 80 % de la reproduction végétale est assurée par les abeilles. Une étude récente (2019) de l’Université de l’État du Colorado rapporte que le chanvre pourrait aider les populations d’abeilles en déclin – une sérieuse préoccupation et une solution écologique – Le chanvre est une source importante de pollen. Selon les chercheurs, la plupart des cultures de chanvre fleurissent entre juillet et septembre, ce qui coïncide au manque de production de pollen d’autres cultures agricoles. Plus de 2 000 abeilles (23 espèces d’abeilles différentes, dont l’abeille européenne) ont été recensées dans le cadre de l’étude. Cette découverte indique que le chanvre est une nouvelle source de pollen pour les abeilles et pourrait aider à maintenir leurs populations. Selon l’agence de protection environnemental (EPA), les colonies d’abeilles déclinent aux États-Unis en raison de facteurs liés au stress des activités humaines, à l’exposition aux pesticides et à une mauvaise alimentation due à un manque de pollen. Cette situation américaine est transposable à la situation française et plus largement européenne.
En conclusion, le chanvre est véritablement unique en son genre. Il n’y a, à ce jour aucune autre plante qui puisse être utilisée en tant que matière première renouvelable et durable. Elle permet de remplacer les produits dangereux que nous utilisons et mangeons, et peut combler presque tous nos besoins. Cette plante est unique, il s’agit du chanvre, du cannabis.

Sur le même sujet

Vous aimerez peut-être ces articles

Sport et CBD

Sport et CBD

L’intérêt grandissant autour du cannabis et du CBD ses dernières années ainsi que les différentes études menées sur l’impact des cannabinoïdes sur la santé n’est pas passé inaperçu dans le milieu du sport, aussi bien amateur que professionnel.

lire plus
Le système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde

Peu après la découverte et l’isolement des premières molécules de la plante de cannabis (les cannabinoïdes), les scientifiques ont découvert que le corps humain produit naturellement des substances similaires.

lire plus