Le système endocannabinoïde

Qu’est ce que c’est ?

12
OCTOBRE 2019
#système endocannabinoïde
#corps humain

Peu après la découverte et l’isolement des premières molécules de la plante de cannabis (les cannabinoïdes), les scientifiques ont découvert que le corps humain produit naturellement des substances similaires.

Ces cannabinoïdes endogènes, appelés endocannabinoïdes, sont des neurotransmetteurs qui remplissent un large éventail de fonctions au sein du corps humain. De la régulation de la douleur à la réduction de l’anxiété, les cannabinoïdes et leurs récepteurs jouent un rôle très important dans le maintien de l’équilibre mental, physique et émotionnel de l’organisme.

Fonctions du système endocannabinoïde

Le système endocannabinoïde est responsable de plusieurs fonctions :

– Le sommeil
– La reproduction
– La cognition, mémoire et concentration
– L’appétit
– L’humeur
– La perception et gestion de la douleur
– Le système immunitaire
– La psychomotricité
– La santé des os

Le maintien d’un système endocannabinoïde sain signifie le maintien d’un mode de vie sain.
Ainsi optimiser votre système endocannabinoïde peut permettre :

– De lutter contre la dépression
– D’augmenter la formation de myéline (couche protectrice autour des nerfs)
– De diminuer les inflammations intestinales
– De réduire la perméabilité intestinale
– De réguler la tension artérielle
– De réduire l’anxiété
– De réduire la paranoïa

Le système endocannabinoïde est très complexe, mais son bon fonctionnement repose en grande partie sur quelques endocannabinoïdes et récepteurs clés.

Que sont les endocannabinoïdes ?

Les cannabinoïdes endogènes, ou endocannabinoïdes, sont des neurotransmetteurs naturellement produits par le corps. Ils se lient aux récepteurs cannabinoïdes tels que le CB1 et CB2 au sein du cerveau et du système immunitaire (entre autres).

Les endocannabinoïdes sont créés et agissent à l’inverse d’autres neurotransmetteurs plus connus, comme la sérotonine, la dopamine et la norépinéphrine.

Par exemple, la dopamine est produite à l’avance, stockée, puis libérée de la cellule présynaptique en réponse à des stimulus. La dopamine traverse une synapse pour atteindre et activer la cellule postsynaptique, ce qui vous rend heureux, motivé et concentré. (La dopamine joue un rôle dans plusieurs autres fonctions neurologiques et motrices, mais elle est le plus souvent associée au système de récompense de votre cerveau.)

Bien que tous les endocannabinoïdes jouent un rôle important dans la régulation de l’activité pré et postsynaptique, l’un des plus étudiés est l’anandamide, surnommé “molécule du bonheur”.

L’anandamide : La molécule du bonheur

L’anandamide a été découverte et isolée pour la première fois au début des années 1990. Elle est synthétisée dans les parties du cerveau responsables de la mémoire, de la motivation et des processus de pensée supérieur. En raison de ses effets positifs sur l’humeur, on l’appelle la “molécule du bonheur” (ananda signifie “félicité” en sanskrit).

Récepteurs cannabinoïdes CB1 et CB2

Non seulement les humains produisent leurs propres cannabinoïdes, mais ils ont aussi des récepteurs cannabinoïdes conçus spécifiquement pour les reconnaître et y répondre. Ces récepteurs sont appelés CB1 et CB2.

Les récepteurs CB1 existent en grand nombre sur les cellules nerveuses du cerveau, ou neurones, en particulier ceux de l’hypothalamus, de l’hippocampe et de l’amygdale, qui sont principalement responsables de la régulation des hormones, de la mémoire et des émotions. Les récepteurs CB1 se trouvent également dans le système nerveux central (SNC), les intestins, les muscles, la glande thyroïde et bien d’autres…

Au sein du corps humain, le système endocannabinoïde est l’un des plus complexe et important. Sa fonction principale est de réagir au stress afin de permettre à l’organisme de maintenir son équilibre.
De récentes recherches suggèrent que le fonctionnement du système endocannabinoïde peut être influencé par de nombreux facteurs environnementaux tels que le mode de vie et la nutrition. Il existerait un lien étroit entre le système endocannabinoïde et la flore intestinal.

Sur le même sujet

Vous aimerez peut-être ces articles

Sport et CBD

Sport et CBD

L’intérêt grandissant autour du cannabis et du CBD ses dernières années ainsi que les différentes études menées sur l’impact des cannabinoïdes sur la santé n’est pas passé inaperçu dans le milieu du sport, aussi bien amateur que professionnel.

lire plus
Chanvre et développement durable

Chanvre et développement durable

Le développement durable est « un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs »

lire plus